Mon âge26 /+

Top 7 - Activités à Anse Bertrand - Guadeloupe

Anse Bertrand se situe au Nord de Grande-Terre. Cette commune allie plages paradisiaques et Falaises vertigineuses, le tout dans un cadre empreint d’Histoire. Vous l’avez compris, à Anse-Bertrand, il y a beaucoup de choses à découvrir. Voici le Top 7 des activités à y faire.

Surfer à la Plage de la Chapelle

plage-chapelle-anse-bertrand-guadeloupe

Credit : Mélanie Le Donne

Ici, les ingrédients de la plage de carte postale sont réunis : sable blanc et fins, grands cocotiers, eau transparente et chaude. Si vous restez dans la limite du lagon, la baignade est très agréable et parfaite pour initier les plus jeunes, tant que vous ne vous éloignez pas trop du bord. 

Mais le grand intérêt de la plage reste le surf, activité nautique très appréciée et pratiquée en Guadeloupe. Les spots sont nombreux et la plage de la Chapelle fait le bonheur des surfeurs les plus confirmés.

Dès qu’il y a un peu de vent et de houle, les amateurs de glisse s’y retrouvent. Une dalle rocheuse sous l’eau créé une vague tubulaire double. La droite est très creuse et seuls les surfeurs confirmés s’y attaquent. En revanche, la gauche l’est moins et les surfeurs un peu moins expérimentés peuvent y aller. La mise à l’eau se fait depuis une crique qui se trouve au fond du parking où vous laisserez votre voiture de location.

Autre avantage non négligeable des lieux : Vous trouverez douches et restaurants sur la plage et même… une dame qui fait les fameux sorbets cocos si bons et si frais qu’ils ont un goût de “reviens-y” !

Farniente sur la plage d’Anse Laborde

anse-laborde-anse-bertrand-guadeloupe

Credit : Massimo Salaris

La Plage d’Anse Laborde se situe en bordure du bourg d’Anse-Bertrand. L’accès est donc très facile, bien qu’elle soit quand même assez isolée et donc très intimiste et calme. L’Anse est coincée entre deux falaises où les vagues aiment s’immiscer. Vous l’aurez compris, on ne va pas forcément à l’Anse Laborde pour se baigner mais plutôt pour profiter du cadre et du calme. En effet, les vagues s’écrasent sur le récif corallien et le courant peut y être fort à cause de la rencontre entre les eaux de l’Océan Atlantique et de la Mer des Caraïbes. D’ailleurs la partie droite de la plage est interdite à la baignade. Le plus simple est de rester sur la partie gauche, là où la mer est plus calme et la baignade très agréable (le snorkelling aussi).

Si vous avez des enfants et que souhaitez à tout prix vous baigner en tout sécurité, vous pourrez aller ensuite à la plage du Souffleur à Port Louis non loin de là, c’est une des plus belles plages de Guadeloupe ça tombe bien !

Pour le reste, la plage est suffisamment grande pour que vous puissiez apporter raquettes, Mölkkys et autres jeux de plage. Il sera facile de trouver une zone ombragée sous l’un des nombreux cocotiers pour votre sieste après un bon repas dans l’un des deux restaurants qui bordent la plage.

Découvrir la Pointe de la Grande Vigie

pointe-grande-vigie-anse-bertrand-guadeloupe

Credit : Wikimedia

On vous emmène dans notre endroit coup de coeur du Nord de la Guadeloupe : la Pointe de la Grande Vigie. Tout le monde connaît sa soeur du Sud, la Pointe des Châteaux, mais la Pointe de La Grande Vigie est (à tort) beaucoup moins fréquentée. Cet endroit est vertigineux avec ses immenses falaises de calcaire qui se jettent dans l’Océan Atlantique à 80m de hauteur. Le spectacle des vagues qui s’éclatent avec fracas sur les falaises est éblouissant. Non, on ne vous parle pas des côtes normandes ou bretonnes mais bien de la Guadeloupe. Il est vrai qu’on pourrait s’y méprendre, heureusement le thermomètre nous fait vite reprendre nos esprits.

Pour aller à la Pointe de la Grande Vigie, il faut prendre la direction plein Est depuis Anse-Bertrand. L’endroit est très bien indiqué. Une fois sur le parking, vous n’avez que 5 minutes de marche pour accéder au point de vue. Si vous le souhaitez, vous pouvez remonter en voiture et aller voir la Porte d’Enfer non loin de là. De là, la plage sauvage est superbe et surtout, elle est le point de départ du sentier des Douaniers, une des plus belles randonnées de Guadeloupe. Vous longez les falaises en passant par des endroits mythiques comme le Trou de Man Coco et la pointe du Souffleur.

Chercher les Moulins à Vent

Il y en a 17. En plus ou moins bon état, tous datent de l’époque de l’esclavage et portent la riche et lourde histoire de la Guadeloupe. On est loin du score de Marie-Galante appelée l’île aux 100 moulins, mais ils valent quand même le détour, croyez-nous. Le plus connu et la grande star est le Moulin de Beaufond. Vous ne pouvez pas le manquer, il se trouve juste à l’entrée de la commune d’Anse-Bertrand près de la section Lacroix. Il est très facilement reconnaissable : un figuier maudit y a élu domicile et coiffe le moulin de ses jolies branches feuillues. Ce moulin, construit sur le modèle hollandais est très photogénique avec sa grande coiffe. On vous laisse le soin de trouver les autres en déambulant sur les routes de Guadeloupe. Combien en verrez-vous ?

Qui dit moulin dit canne à sucre, qui dit canne à sucre dit rhum, et qui dit rhum dit distillerie. Il y a beaucoup de rhumeries en Guadeloupe, mais une seule en Grande-Terre. Nous avons nommé Damoiseau qui se trouve au Moule. N’hésitez pas à boucler cette page d’histoire en la visitant et dégustant ses produits bien entendu (avec modération n’oubliez pas ;-) )

Observer la Faune au site Ornithologique de Ravine Sable

Direction le Port de Pêche d’Anse Bertrand où vous trouverez 2 étangs. Ils sont artificiels et ont été creusés dans un but pédagogique mais aussi touristique. En effet, les bassins abritent aujourd’hui une avifaune extraordinaire. Vous y verrez toutes sortes d'oiseaux marins et forestiers : Poules d’eau, hérons pique boeufs, aigrettes neigeuses, grandes aigrettes et la mascotte du site, le foulque d’Amérique. Le Parc National de Guadeloupe aide et conseille le site dans les travaux pour développer les lieux : Un observatoire a été installé, mais surtout, un parcours pédagogique a été tracé expliquant l’avifaune locale. Une visite ludique ponctuée par des jeux pour les enfants.

Comment y aller ? Laissez votre voiture au Port d’Anse Bertrand, le site se trouve juste à côté. Vous pouvez rentrer “Ravine-Sable” dans votre GPS.

Visiter le Bourg d’Anse Bertrand

On ne peut vous recommander d’aller à Anse Bertrand sans vous encourager à visiter le bourg. La commune a rapidement été réquisitionnée par les colons, sa terre aride étant idéale pour les plantations de coton et de canne à sucre, en témoignent les 17 moulins à vent de la région. Les autochtones ont pu rester jusqu’à la fin du 19ème siècle. Il est donc encore possible de voir des habitations traditionnelles dans le bourg. les locaux, ingénieux construisaient leurs maisons avec des matériaux qui isolent de la chaleur. Elles étaient conçues de telle sorte qu’elles soient bien ventilées tout en tenant compte des conditions climatiques assez capricieuses des tropiques.

Faites aussi un crochet par l'Église Saint-Denis, qui vaut le détour. Les aléas de la météo lui ont valu beaucoup de rénovation en commençant par un tremblement de terre qui l’a détruite au milieu du XIXème siècle puis 3 cyclones qui sont passés par là. Son clocher a donc été réduit pour diminuer la prise au vent. L’église est aujourd’hui comme neuve.

Dans tout ce qu’il y a à faire en Guadeloupe, un passage à Anse-Bertrand s’impose. Le bourg abrite des petites merveilles de la nature et son intérêt historique est certain. Si vous avez fait un tour par Basse-Terre avant, une chose est sûre vous serez surpris par le contraste entre les deux ailes du papillons