Mon âge26 /+

Découvrir l’archipel des Saintes en Guadeloupe

decouvrir-les-saintes-terre-haut-guadeloupe

Les Saintes sont un chapelet de 9 petites îles paradisiaques situées à 15 km au Sud de Basse-Terre. Elles font partie des îles dépendantes de la Guadeloupe et ont été découvertes par Christophe Colomb en 1493. Aujourd’hui, seules 2 d’entre elles sont habitées : Terre-de-Haut (la plus visitée) et Terre de Bas. 

L’archipel des Saintes abrite la troisième plus belle baie du Monde après la baie d’Along au Vietnam et celle de San Francisco. Rien que ça ! Bordée de maisons créoles colorées et de petites plages intimistes, cette baie inspire calme et sérénité. Plusieurs points de vue sur la baie existent sur Terre-de-Haut, tous plus beaux les uns que les autres. 

1. Nager avec les Poissons à la Plage du Pain de Sucre

plage-pain-de-sucre-terre-haut-saintes

Credit : Tass Manie

Considérée comme l’une des plus belles de l’île, si ce n’est la plus belle, la Plage du Pain de Sucre vous rappellera les plages de cartes postales : Petit banc de sable fin, crique et eau transparente. Cette plage paradisiaque est réputée pour son calme et son cadre idyllique. Vous adorerez y faire du snorkelling. L’eau est tellement claire que la visibilité est parfaite et vous nagerez dans un véritable aquarium : poissons et coraux seront toujours au rendez-vous.

▷ Comment on y va ?

Pour y accéder depuis le bourg, roulez vers l’ouest pendant quelques minutes. Il faudra laisser votre moyen de transport sur des places de parking qui longent la route. Pour accéder à la plage depuis la route, vous devrez marcher 5 minutes sur un chemin assez abîmé mais rien de compliqué. Le spectacle à l’arrivée vaut l’effort. Si vous êtes à pieds, comptez environ 45 minutes de marche.

2. Admirer la vue depuis la plage de Pompierre

plage-pompierre-saintes

Credit : Wikimedia

Pompierre est probablement une des plages les plus connues des Saintes. Son grand avantage ? De nombreux coins ombragés à l’abri des arbres et quelques carbets pour y pique niquer en compagnie des quelques iguanes qui passent par là. Pour les plus aventureux, il est possible de rejoindre le petit îlet d’en face à la nage, ou même à pieds aux endroits où l’eau n’est pas très profonde. Mieux vaut prévoir la traversée avec des chaussures, vous pouvez rencontrer quelques rochers ou cailloux sur le trajet.

▷ Comment on y va ?

Si vous venez du bourg, prenez la direction du Fort Napoléon sur environ 200m puis tournez à droite sur la Route de la Maison Blanche. Un panneau vous indique la direction de La Plage. Continuez toujours tout droit, la plage se trouve au bout. Comptez une vingtaine de minutes à pieds soit une petite dizaine de minutes à vélo ou voiturette électrique.

3. Nager au dessus de l’épave de la plage d’Anse Mire

plage-anse-mire-saintes-guadeloupe

Anse Mire est une toute petite plage à la sortie du bourg, non loin de la Maison Bateau. Il est très agréable de faire du snorkelling au départ de la plage. Vous pourrez y voir de nombreux poissons et du corail. 

La principale attraction reste toutefois l’épave Lynndy. Ce bateau qui faisait la navette entre Basse-Terre et Terre-de-Haut a été coulé lors d’une tempête en 2009 et se trouve à quelques mètres de profondeur. Vous le verrez très bien avec masques et tubas, mais prenez de bonnes palmes.

L’épave se situe à une 50aine de mètres du bord de la plage juste en dessous de la bouée jaune et noire (bouée officielle pour annoncer les épaves). 

▷ Comment on y va ?

Pour y accéder depuis le bourg, prenez la direction de Fort Napoléon. Vous verrez au bout de la rue la possibilité de continuer à droite ou de descendre un petit escalier en pierre qui longe la Saladerie, un restaurant très agréable en bordure d’eau. Descendez cet escalier puis longez le petit chemin bétonné. Au bout se trouve la toute petite plage de l’Anse Mire.

4. Se prélasser sur le sable doré de Grande Anse

grande-anse-terre-haut-saintes

Credit : Wikimedia

Vous n’irez à Grande Anse que pour profiter du paysage ou tremper vos pieds mais la baignade est formellement interdite. Les courants sont très forts et dangereux. Admirez la vue et allez ensuite à la plage Rodrigue située juste à côté qui est préservée des courants. Il n’est pas rare d’y voir des tortues.

▷ Comment on y va ?

Grande Anse se situe sur la façade Atlantique des Saintes. Pour y accéder depuis le bourg, prenez la direction du Sud. Passez devant l’église du bourg et continuez tout droit. Au niveau du Lô Bleu Hôtel prenez l’allée des Flamboyants sur votre gauche. Au bout, prenez la route de l’Anse Rodrigue. Roulez environ 5 minutes, vous ne pourrez pas manquer la plage sur votre gauche. La plage de Rodrigue se trouve à quelque mètres, au bout de cette route.

5. Monter jusqu’au Fort Napoléon

point-de-vue-fort-napoleon-saintes

Panorama depuis le Fort Napoléon

Le Fort Napoléon doit son nom à Napoléon III qui reignait sur la France quand la bâtisse a été achevée en 1867. Pour l’Anecdote, Napoléon III n’est jamais venu au Fort et plus généralement, jamais venu aux Saintes. L’endroit n’aura jamais servi de forteresse pour défendre le territoire mais seulement de camp d’internement pendant la 2eme Guerre Mondiale. On y internait des français d’origine italienne et libanaise.

Aujourd’hui, le Fort retrace l’Histoire de l’archipel et le mode de vie des Saintois. Vérifiez bien les horaires des visites avant d’y aller. L’entrée coûte 5€ par personne et ils n’acceptent que les espèces.

Vous pouvez tout à fait monter au Fort Napoléon à pieds. Une belle marche vous attend et la vue à l’arrivée vaut le coup de l’effort : de là haut vous aurez une vue imprenable sur la Baie et sur Basse-Terre. Ouvrez grand vos yeux, en plus du paysage magnifique vous verrez probablement des iguanes qui y ont élu domicile.

Pour connaitres les horaires d’ouvertures et tarifs, rendez-vous sur le site officiel.

6. Admirer le coucher du soleil depuis le Sommet du Chameau

sommet-chameau-les-saintes

Vue sur la baie des Saintes depuis le Sommet du Chameau – Credit : Aurore Chaput

Toujours sur Terre-de-Haut, le Sommet du Chameau est le point culminant des Saintes à 309 mètres d’altitude. Rien d’insurmontable lors de cette randonnée bétonnée malgré les quelques endroits plus raides que d’autres. Vous verrez au sommet une ancienne tour de guet. Une fois en haut, la récompense est grande : Une vue à 360° sur l’archipel des Saintes, Marie-Galante, la Guadeloupe et la Dominique. Et aucun nuage pour entraver la vue comme c’est parfois le cas au sommet de la Soufrière.

7. Visiter le bourg de Terre-de-Haut

bourg-maisons-creoles-saintes-guadeloupe

Le bourg de Terre-de-Haut ne manque pas de charme. Il est mieux de s’y promener en fin de journée, quand la chaleur tombe en mangeant une glace ou une crêpe. Avant de repartir vous pourrez faire quelques emplettes dans l’une des nombreuses petites boutiques du centre.

Course ultime : quelques dames du village se retrouvent le matin et en fin de journée pour vendre les fameux tourments d’amour qu’elles ont cuisiné. Cette pâtisserie, spécialité des Saintes vaut le détour. A l’origine, les femmes les préparaient pour faire revenir leurs maris qui partaient pêcher toute la journée voire plusieurs jours.
Une fois vos tourments d’amour en poche, promenez-vous dans le village. Vous verrez des maisons créoles typiques, très colorées. Ce village est préservé et une ambiance calme et agréable y plane toute l’année malgré tous les touristes qui y affluent quotidiennement. 

Tout le long du bourg et des plages vous trouverez des restaurants proposant de super plats antillais à base de poisson ou de viande.

8. Faire un Tour à l’îlet à Cabrit

ilet-cabrit-fort-josephine-saintes

Credit : Tom Mouillac

L’îlet à Cabrit est ce petit îlet qui vous accueille quand vous arrivez dans la baie des Saintes. Il est inhabité et rattaché administrativement à Terre-de-Haut. Pour y aller, embarquez sur une saintoise au port de Terre de Haut et partez pour une traversée de 15 minutes. 

Depuis l’îlet à Cabrit, profitez de la superbe vue sur la Baie des Saintes, surtout depuis les ruines de l’ancien Fort Joséphine. Une vue différente de celle que l’on connaît. Là-bas, les plongées en apnée ou simples baignades dans une eau cristalline sont uniques et très agréables.

Vous pouvez aussi profiter du farniente sur le sable fin des différentes plages de l’îlet : L’Anse Sous le Vent, l’Anse du Bananier et l’Anse du Petit Etang. On vous conseille aussi de faire le tour du propriétaire qui ne fait que 3 kilomètres et de passer par les trois pointes :

  • La Pointe à Cabrit
  • La Pointe de Sable
  • La Pointe Bombarde

Vous croiserez les iguanes endémiques des Petites Antilles et ne serez pas déçu du voyage, vous avez notre parole.

9. Déjeuner dans un restaurant au bord de l’eau

restaurant-saladerie-saintes-guadeloupe

Credit : Geraldine Manetto

Parlons peu, parlons bien, il faudra bien vous nourrir pendant votre journée. Quand certains veulent optimiser leur temps aux Saintes et manger un sandwich au guidon de leur vélo électrique, nous aimons prendre le côté “vacances” et donc “tranquille” d’une journée saintoise et profiter d’un bon déjeuner dans un restaurant les pieds dans l’eau. Après tout, la gastronomie fait partie de la découverte d’un lieu non ? 

Nous avons aimé la Saladerie qui se trouve juste à côté de la plage de l’Anse Mire. Ici le cadre est idéal, au bord de la baie. Les plats sont excellents, copieux (mais pas trop) et pour beaucoup, à base de poissons on ne peut plus frais. Au fond de la terrasse un petit escalier mène sur un ponton qui s’avance dans la baie. Idyllique on vous dit ! 

Vous allez probablement croiser quelques iguanes en quêtes de miettes qui vont passer discrètement sur la Terrasse. Ils sont ici chez eux ;-)

10. Passer la soirée au Coconuts Bar

Si vous avez décidé de dormir aux Saintes, il est indispensable de vous rendre au Coconuts Bar, le seul bar des Saintes ouvert le soir. Si vous voulez vous immerger dans la culture guadeloupéenne et saintoise, vous êtes au bon endroit. 

L’ambiance est toujours là, ils savent faire. Profitez de quelques planteurs et accras en admirant le coucher de soleil sur la baie. Une fois le soleil couché, vous pouvez rester pour terminer la soirée, le coconuts bar se transforme en dancefloor. Un bon moment où Saintois et touristes se mêlent dans une excellente ambiance. 
 

Comment aller aux Saintes ?

Au départ de Trois-Rivières, au Sud de la Guadeloupe, comptez une vingtaine de minutes en navette pour rejoindre Terre-de-Haut pour 20€ l’aller-retour. Vous pourrez garer votre voiture de location sur le parking à côté des bateaux. Comptez 5€ par jour pour le parking. 
 
Des ferries partent aussi de Pointe-à-Pitre. Comptez 1 heure de traversée pour environ 30€ l’aller-retour. Durant la traversée vous pourrez croiser des dauphins, ouvrez l’œil !
 
Une fois accosté, il vous faudra trouver un moyen de transport. Vous aurez le choix entre :

  • Une voiture électrique : à partir de 60€ la journée selon le nombre de places
  • Un vélo électrique : environ 20€ la journée
  • Un VTT classique : environ 10€ la journée
  • Un scooter “classique” : à partir de 25€ la journée selon la taille

Mais aucun n’est indispensable, les distances peuvent toutes se faire à pied.

Si vous préférez vous laisser porter, vous verrez aussi à la sortie du bateau des sociétés privées qui vous proposent des tours guidés en minibus. 

Notre conseil : Il est préférable de rester 2 jours sur place. Les bateaux repartent pour Basse-Terre ou Pointe-à-Pitre en fin de journée, après cela, l’île retrouve son calme. C’est le meilleur moment pour profiter de l’ambiance unique et hors du temps de l’île, d’admirer le coucher de soleil sur place et de vous rendre dans les restaurants et bars avec les Saintois. Vous aurez ainsi le temps de profiter de tous les recoins de Terre-de-Haut !