Mon âge26 /+

Top 5 - Activités à faire au Moule - Guadeloupe

Le Moule est cette jolie ville située à l’Est de la Guadeloupe. Réputée pour la culture de la canne à sucre, c’est ici que se trouve la seule distillerie de Grande-Terre. Les activités sont diverses et variées et nous aimons particulièrement nous y rendre pour une journée de détente et de découverte. Vous venez avec nous ?

Se baigner à la Plage de l’Autre Bord

plage-autre-bord-moule-guadeloupe

Credit : melvyn.k9

Vous êtes sur une île, impossible de ne pas commencer par parler d’une plage… C’est probablement l’activité la plus incontournable de tout séjour aux Caraïbes, non ? La plage de l'autre bord fait partie des plus belles plages de Guadeloupe avec son sable blanc et fin. C’est un petit coin de paradis particulièrement fréquenté par les familles. En effet, protégée par une barrière de corail, les eaux y sont calmes et transparentes. Le combo parfait pour une baignade dans une eau cristalline et pour une séance snorkeling.

La plage est facilement accessible depuis le port où vous pouvez laisser votre voiture de location en toute sécurité. De là, vous allez marcher sur des pontons aménagés, traverser la mangrove puis franchir la passerelle des deux rives, et vous y êtes.

Faire du Surf à l’Anse Salabouelle

anse-salabouelle-surf-moule-guadeloupe

Est-ce qu’il y a ici des amateurs de sports nautiques ? Parfait, parce qu’au Moule, vous serez servis. La réputation de l’Anse Salabouelle (plus connue par les locaux sous le nom de La Bouelle) est déjà toute faite. Vous êtes surfeurs intermédiaires ou confirmés ? Il y a de quoi bien vous amuser. Les débutants ne seront pas en reste, des centres sur la plage vous proposent des cours. En revanche n’y allez pas seuls si vous êtes novices, mieux vaut être encadré, les vagues de l’océan peuvent être violentes.

Une petite crique de sable vous permet de vous mettre à l’eau (et en sortir) sans danger car elle donne directement sur le reef. La gauche est généralement plutôt rapide et assez creuse (on la laissera aux confirmés et amateurs de bodyboard). Quant à la droite, elle est plus longue et particulièrement appréciée des amateurs de Stand-Up Paddle.

Si vous n’êtes pas trop porté sur la glissade, Anse Salabouelle n’a pas grand intérêt pour vous. Il n’y a pas de plage à proprement parler. Juste une bande de terre où les surfeurs aiment se garer pour décharger leur matériel au plus près de l’eau.

D’autres aiment aussi se rendre à la plage de la baie pour se mettre à l’eau et tâter les vagues. Elle reste très sympa mais La Bouelle est vraiment le top ;-).

Visiter la Distillerie Damoiseau

La Distillerie Damoiseau vaut le détour et fait la fierté des habitants du coin. En effet, elle est la seule distillerie que vous trouverez sur Grande-Terre et une des Rhumeries de Guadeloupe les plus connues pour ses rhums d’exception. N'hésitez pas à y faire un tour, la visite est gratuite. Vous verrez notamment le vieux moulin qui a été entièrement restauré. Puis, dans la distillerie, vous apprendrez tout le processus de fabrication du rhum. Et oui, vous pourrez déguster des rhums vieux avant de repartir une bouteille sous le bras que vous aurez acheté dans la boutique de souvenirs de la distillerie.

Visiter le bourg

hotel-ville-moule-guadeloupe

Credit : Remy Diakok

Jusqu’à la fin du XIXème siècle, Le Moule était un grand port sucrier en Guadeloupe avant que Pointe-à-Pitre ne prenne le relais. La petite ville est aujourd’hui beaucoup plus calme et déambuler dans les rues est très agréable. Voici les quelques incontournables à visiter :

  • Hôtel de ville : Il date de 1926 et son style Art Déco vous surprendra. De couleurs jaunes et bleues, il est encadré par deux charmantes tourelles et son grand balcon réhausse ses couleurs. C’est à nos yeux, le plus beau bâtiment de la ville.
  • Les ruines de Wyzoski : ces anciennes fortifications datent du 18ème siècle. Leur rôle était de protéger la ville du Moule des attaques britanniques.
  • Parc paysager Damencourt : pour vos besoin de verdure, allez vous balader au Parc Paysager Damencourt ouvert sur la Mangrove. Si vous revenez de Basse-Terre, ne vous attendez pas à voir les grands arbres tropicaux de la forêt tropicale. ici on parle palétuviers. Tout au long du parcours dallé et bien entretenu, des panneaux pédagogiques vous expliquent tout sur la mangrove et comment elle se forme. 
  • Boulevard maritime : Il a été construit suite au terrible ouragan Hugo qui a dévasté la côte en 1989. Long d‘1.6km, il est très agréable de s’y promener à pied, vélo ou trottinette en fin de journée après un bon repas dans un restaurant de la ville. Comme un air de promenade des anglais ;-)
  • Usine Gardel : Il s’agit de la dernière usine sucrière encore activité en Guadeloupe dite continentale. La deuxième se trouve à Marie-Galante. Datant de 1870, elle produit 70 000 tonnes de sucre par an. Ce n’est pas tout, l’usine exploite la totalité de la canne (il ne faudrait pas gâcher)... Elle produit donc aussi de la mélasse pour le rhum industriel ainsi que de la bagasse pour alimenter les chaudières nécessaires au fonctionnement de l’usine. Vous pouvez la visiter sur demande. La visite se termine bien entendu par une dégustation et ne partez pas sans acheter quelques produits dans la “kaz à sucre”.
  • Église Saint Jean-Baptise : Par curiosité, les églises des Antilles sont très intéressantes à visiter. Elles sont bien plus sobres et petites que celles que l’on voit en métropole. Elles ont surtout été construites de telle sorte que l’air puisse circuler. Il serait dommage d’être assommé par la chaleur en plein sermon non ? Celle de Saint Jean-Baptiste dans le centre-ville du Moule, sur la place centrale, est classée aux monuments historiques et vaut vraiment le détour.

eglise-saint-jean-baptiste-moule-guadeloupe

Credit : Christelle Gérin

Aller à la Porte d’Enfer

A ne pas confondre avec celle d’Anse Bertrand, la porte d'enfer du Moule est plus secrète et moins fréquentée que sa voisine, ce qui lui donne tout son charme. Cette plage de galets se trouve en bas des falaises. On y va plus pour admirer le paysage que pour s’y baigner bien que la tentation soit forte. Pour y aller, il faut prendre la N5 en sortant de la commune du Moule puis suivre les panneaux jusqu’au parking. 

Il est aussi possible de vous y rendre par une randonnée de 10km aller-retour sur le sentier côtier qui part de l’Anse Montal et vous fait passer, entre autres, par l’Anse Salabouelle. N’oubliez pas, les randonnées de Grande-Terre sont rarement ombragées, souvenez-vous à la Pointe des Châteaux !

Celle-ci ne déroge pas à la règle.  Il vaut mieux se lancer dans l’aventure tôt le matin. Réservez l’après-midi pour randonner dans le Parc National de Guadeloupe à l’ombre de la forêt tropicale. ;)

Revenons à notre trace : quand vous serez arrivé en haut des falaises, profitez de la jolie vue sur la Désirade, l’île la plus à l’Est de l’arc antillais. l’arrivée à la porte d’enfer n’est plus très loin et la récompense est grande.

porte-enfer-moule-guadeloupe


Une fois le tour du Moule terminé, reprenez votre voiture direction la Pointe de la Grande Vigie tout au Nord. Pas de randonnée là-haut c’est promis. Mais juste une vue imprenable sur la côte est de l’île papillon et ses falaises de 80m de hauteur. s’il vous reste du temps, partez vite direction l’Anse du Souffleur à Port Louis pour admirer le coucher de soleil sur le Grand-Cul de Sac Marin. C’est ce qu’on appelle une très bonne journée.