Observer les Tortues de Mer en Guadeloupe

Une des animaux symboliques de la faune guadeloupéenne est évidemment la tortue de mer.

Pondant ses oeufs sur les plages et respirant à la surface, la tortue marine est un animal à la fois marin et terrestre. Son régime alimentaire varie selon les espèces mais se compose généralement d’herbes marines, de poissons, de crabes, et de méduses pour certaines d’entre elles.

 

Après des années de chasse pour leur carapace et autres usages, les tortues marines en Guadeloupe sont toutes en voie d’extinction et donc protégée par les autorités qui prennent ce sujet très au sérieux. La peine encourue est cas de non-respect de la réglementation est de 15.000 euros et d’un an d’emprisonnement.

Les différentes espèces de tortues :

En Guadeloupe on dénombre 3 principales espèces de tortues.

 

La tortue Luth :

On les retrouve généralement près des plages avec une profondeur de sable importante. Ces dernières ont tendance à enfouir leurs oeufs profondément pour les protéger des prédateurs. Elles ont tendance à préférer les plages tournées vers l’Atlantique et avec le moins d’obstacles possibles comme les barrières de coraux.

Saison de ponte : Mars à Juillet

 

La tortue imbriquée :

Elles ont tendance à préférer les plages courtes et avec une forte végétation mais on peut les retrouver un peu partout en Guadeloupe.

Au niveau du sol c’est pareil, pas de caractéristiques particulières : sable fin, sable brute, galets… La tortue imbriquée est une espèce assez agile et les obstacles ne lui font pas peur donc elle s’adapte assez bien à tous les environnements de l’archipel.

Saison de ponte : Avril à Octobre

La tortue verte :

La tortue verte préfère les sables avec beaucoup de profondeur où la végétation est dense offre des abris. On les retrouve souvent sur les plages donnant sur l'Atlantique.

C’est une espèce de tortue que l’on trouve fréquemment à Petite-Terre et qui ont de très belles carapaces très colorées.

Saison de ponte : Juillet à Octobre

Où observer les Tortues en Guadeloupe ?

En Guadeloupe il existe de nombreux endroits où l’on peut observer des tortues. Voici les plus connus et où vous aurez le plus de chance d’en voir :

 

La plage de Bouillante à Malendure :

Prenez un masque et un tuba et rendez-vous sur les herbiers non loins de la plage (quelques dizaines de mètres maximum). Les tortues se promènent souvent au fond de l’eau entre les bateaux à la recherche de nourriture.

 

Petite Anse de Pointe Noire et Anse Caraïbes : 

Même chose qu’à Malendure, recherchez les herbiers non loin de la plage et soyez attentif. Plus il y a d’herbiers, plus vous avez de chance d’en trouver. En général elles sont au fond de l’eau et ne font pas attention à vous.

 

Petite-Terre :

Petite-Terre est une réserve naturelle à 30-40 minutes de navigation depuis la marina de Saint-François accessible uniquement bateau. C’est un lieu où les tortues viennent pondre et se nourrir et vous en trouverez très probablement le long de la plage au niveau des herbiers sous l’eau. Vous verrez également de petits requins de récifs mesurant de 1m à 1.50m et qui sont inoffensif ainsi que des raies.

 

Avec les clubs de plongées :

Les moniteurs de plongées connaissent très bien les fonds marins et sauront vous emmener au bon spot pour en observer. Cela peut être l’occasion idéale pour un baptème.

Pour vous rendre sur ces lieux le plus simple est d’avoir une voiture. Ces endroits sont tous accessibles par la route (hormis Petite-Terre évidemment) et vous serez ainsi certain de pouvoir vous rendre dans chacun de ces spots pendant votre séjour.

 

Quel comportement adopter si je vois des Tortues ?

En mer :

Quand une tortue va en mer c’est qu’elle est en phase d’alimentation ou de repos. Les tortues se nourrissent dans les herbiers où elles trouvent une majeure partie de leur alimentation et font des réserves pour les longues distances qu’elles parcourent.

Si vous voyez une tortue en mer, rester à au moins 10 mètres d’elle pour ne pas la perturber. Ne faîtes surtout pas comme sur la photo! Stresser une tortue peut avoir des conséquences désastreuses sur son cycle de vie et même l’empêcher de se reproduire.

 

Toucher les tortues est également strictement interdit!.Non seulement car cela perturbe l’animal, mais surtout car il y a une forte probabilité que vous lui transmettiez des bactéries qui peuvent se transformer en maladie et la tuer.

Enfin si l’animal semble gêné par votre présence et prendre ses distances, laissez là tranquille et ne la poursuivez pas. Mais si vous restez à 10 mètre d’elle il n’y a pas de raison que cela la perturbe si vous êtes un petit groupe.

 

Sur la plage ?

Les tortues viennent sur les plages pour y pondre leurs oeufs. C’est donc un moment crucial et très sensible qu’il convient de ne pas déranger. Perturber l’animal veut dire empêcher sa reproduction et donc conduire l’espèce à l’extinction.

Voici le comportement à adopter si vous vous retrouvez face à une tortue sur une plage:

  • Comme en mer, il est strictement interdit de toucher la tortue et de se rapprocher à moins de 10 mètres de l’animal.
  • Se faire le plus discret possible
  • Ne pas envoyer de lumière vers l’animal ou prendre des photos avec flash, vous risqueriez de l’effrayer
  • Ne pas s’approcher de son nid.

 

Si vous avez la chance de voir une tortue pondre ou de trouver un nid, dégagez un chemin fluide qui relie le nid à la mer pour faciliter le travail des bébés tortues lorsque les oeufs écloront (algues, branches…).

Également, créer des repères pour que les gens comprennent que c’est une zone sensible qu’il ne faut pas déranger et à côté de laquelle il ne faut pas poser sa serviette.

 

Comment réagir si je vois des bébés tortues ou des oeufs ?

Si vous trouvez un nid de tortue il est strictement interdit de s’en approcher et de toucher les oeufs.

 

Si vous tombez sur des nouveaux-nés tortues, surtout ne les touchez pas et laissez-les gagner la mer naturellement.

Tout au plus vous pouvez :

  • Protéger les bébés de potentiels prédateurs (oiseaux, crabes, chiens…) et de personnes s’en approchant de trop près.
  • Leur faciliter l’accès à la mer : retirez les branches, sargasses, etc… qui pourraient les ralentir.
  • Ne pas leur envoyer de lumière ou de flash, cela pourrait les effrayer.

 

En revanche, si vous trouvez des bébés tortues qui semblent désorientés ou qui ont pris la mauvaise direction, rassemblez les (idéalement dans un saut) et déposez les délicatement dans le sable près de l’eau. Il est important de les déposer sur le sable et non directement dans l’eau de manière à ce qu’ils ne perdent pas leurs repères.

 

Si je trouve une Tortue blessée ou morte ?

Dans les deux cas la procédure est la même : vous devez alerter les autorités compétentes et contacter les associations IGREC MER et RTMG qui vous indiqueront quoi faire et prendront la relève.
En attendant essayez d’éviter un regroupement autour de l’animal.

 

Que faire si je suis témoins d’infractions ou de braconnage ?

Si vous êtes témoins de ce genre de situation il y a plusieurs choses que vous pouvez faire :

  • Vous interposer et empêcher ces criminels de faire du mal aux tortues
  • Contacter immédiatement les autorités compétentes en leur donnant un maximum d’informations pour qu’elles puissent agir rapidement (Police, Mairie, Office de la Chasse et de la Faune Sauvage, Associations…)
  • Prendre des photos ou vidéos pour prouver ce qu’il s’est passé et avoir des preuves pour faire condamner les criminels. Idéalement faîtes comprendre aux braconniers qu’ils auront des problèmes s’ils font quoi que ce soit
  • Récupérer un maximum d’informations sur le braconnier pour faciliter le travail des représentants de l’ordre (photos, plaque d’immatriculation, nom…)

 

Les tortues marines sont une espèce en voie de disparition, leur nombre diminue d’année en année en raison de la destruction de leur habitat et du braconnage. Il est crucial de les protéger pour le bon équilibre de notre écosystème.