Mon âge26 /+

Les Sargasses en Guadeloupe - 2020

sargasses-plage-guadeloupe-nuit
 

En 2011, la Guadeloupe a vécu son premier grand échouage de Sargasses, des Algues brunes flottantes. Depuis, le phénomène se répète chaque année et le sujet est au centre des préoccupations aux Antilles. En 2020, l’Archipel essaie toujours de trouver des solutions pour les éloigner, les recycler, bref, s’en débarrasser !

Les sargasses en Guadeloupe :  D’où viennent-elles ? Sur quelles plages en trouvons-nous ? Réponses…

Les Sargasses en Guadeloupe

La Sargasse est cette Algue brune qui envahit le littoral des Antilles. Sa prolifération serait dûe en partie à la déforestation en Amazonie. La mangrove ne bloquant plus les nutriments présents dans la forêt amazonienne, les Sargasses se développent et migrent aux Antilles par les courants marins. La Guadeloupe n’est pas épargnée.

On a aussi récemment découvert qu’elles arrivaient d’Afrique de l’Ouest et plus précisément de l’embouchure du fleuve du Congo.

Conséquence ? Il arrive que certaines plages guadeloupéennes côté Océan Atlantique deviennent moins agréables.

Mais quand arrivent les nappes de Sargasse ?

Il n’y a pas vraiment de règles, c’est plutôt aléatoire et très ponctuel. En revanche, au fil des années, il a été observé qu’elles avaient tendance à plus arriver à l’arrivée de la saison chaude et humide. Certaines études montrent qu’il y a également un lien entre l’arrivée des brumes de sable d’Afrique et les sargasses. Les mois de juin et juillet peuvent donc ainsi être plus propices à l’arrivée des Sargasses sur les côtes guadeloupéennes. Mais encore, rien de formel et surtout, ce n’est pas une généralité. Beaucoup de plages de l’archipel n’ont jamais connu le phénomène des sargasses. Encore une fois, leurs échouages sont ponctuels et les plages régulièrement nettoyées en cas d’échouage.
 

Les plages sans Sargasse en Guadeloupe

Grande-Terre

En règle générale, toutes les plages sans sargasse en Guadeloupe, sont celles qui font face à l’ouest, donc à l’abri des courants de l’Atlantique

  • Port Louis :  Plage du Souffleur
  • Anse Bertrand : Plage de la Chapelle, Anse Laborde
  • Morne-A-l’Eau : Plage de Babin 
  • etc...

Basse-Terre

La côte sous le vent (côte ouest de Basse-Terre) est généralement préservée des Sargasses. Vous avez très peu de chances d’en trouver.

  • Sainte Rose : Plage de Clugny, Plage de Tillet, Anse des Iles, Mambia, Les Amandiers
  • Deshaies : La Perle, Plage du Rifflet, Grande Anse, Ferry Leroux
  • Pointe Noire : Plage Caraïbe, Petite Anse
  • Gourbeyre : Plage de Riviere Sens
  • Vieux Habitant : Plage de Rocroy
  • Bouillante : Malendure, Anse à Sables
     

plage-la-perle-deshaies

Marie-Galante, Les Saintes et La Désirade

  • Marie-Galante : Saint Louis, Plage de 3 Ilets, Plage Moustique, Plage de la Feuillère
  • Les Saintes : Terre-de-Haut (Pain de Sucre, Pompierre, Marigot, Crawen...)
  • Pour la Désirade, tout dépend du courant et des conditions climatiques. Toutes les plages de la Désirade peuvent être affectées mais elles peuvent aussi être épargnées la plupart du temps.

Pensez à consulter le Bulletin Hebdomadaire de surveillance des Sargasses en Guadeloupe publié tous les lundis sur le site officiel du développement durable en Guadeloupe.
 

Les plages avec Sargasse en Guadeloupe

Grande-Terre

Les plages avec sargasse en Guadeloupe sont celles qui sont orientées Est et Sud.

  • Le Gosier : Saint Felix, La Datcha
  • Anse Bertrand : La Porte d’Enfer
  • Petit Canal : Plage Anse Maurice
  • Sainte Anne : Plage de Bois Jolan
  • Saint François : Plage des Raisins Clairs

La plage de l’Autre Bord au Moule fait face au Nord et peut donc être préservée des Sargasses. Cela dépend des courants mais généralement elle est épargnée.

Sachez que certaines plages sont touchées par les Sargasses mais restent praticables. En effet, elles sont régulièrement nettoyées pour le tourisme. C’est le cas de la Datcha et de Petit Havre au Gosier, et de la Plage du Bourg et la Caravelle à Sainte-Anne, comme on peut le voir sur la photo ci-dessous.

Vous pourrez donc, quoi qu’il arrive vous promener sur ces plages idylliques tout au long de l’année.
 


 

Basse-Terre

Les plages de Basse-Terre exposées à l’est, et donc au courant de l’océan Atlantique, sont plus touchées par le phénomène.

  • Petit Bourg : Plage Viard
  • Goyave : Plage de Sainte Claire
  • Capesterre-Belle-Eau : Plage de Roseau et Plage de Bananier

Marie-Galante, Les Saintes et la Désirade

  • Marie Galante : La Plage de l’Anse Feuillère à Capesterre-de-Marie-Galante : Anse Ballet, Pointe Maréchal Grand Bourg
  • Les Saintes : Pompierre, Pointe Sud, Pointe du Havre

 

Les Sargasses représentent-elles un risque ?

Lorsque les algues sont encore dans l’eau, elles ne représentent aucun danger pour l’Homme, mais plus pour la faune et la flore. Elles forment des nappes denses qui filtrent la lumière. Les coraux et poissons peuvent donc en être affectés. Les Sargasses ont aussi une influence sur le développement des tortues et l’éclosion de leurs oeufs rendue plus difficile sur les plages encombrées.

Ce phénomène est pris au sérieux par les autorités nationales. Le 26 octobre 2019, le premier ministre Edouard Philippe s’est rendu en Guadeloupe pour la conférence internationale sur les sargasses. Il a constaté le phénomène des Sargasses en Guadeloupe et a assuré que des plans nationaux seront mis en place pour pallier ce problème. 

En 2018, Nicolas Hulot avait déjà commencé à se pencher sur le sujet et avait débloqué un budget pour que les communes aient les moyens de ramasser les Sargasses des quelques plages touchées, notamment au Gosier et Sainte Anne.

En effet, une fois les algues échouées sur la plage, il est difficile d’y accéder notamment à cause de la forte odeur qu’elles dégagent et leur émanation toxique lorsque l’on est trop près. Mais rassurez-vous, c’est loin d’être une généralité. Il est très facile de se renseigner en direct sur les endroits où se trouvent les Sargasses et vous pouvez tout à fait passer vos vacances sans en voir du tout.

Par ailleurs, pour limiter l’échouage des Sargasses sur les plages de l’archipel, les autorités guadeloupéennes mettent en place depuis peu des barrages Anti-Sargasses. Ces barrages flottants ont pour but de détourner les Sargasses vers des centres de ramassage. Nous en sommes encore au début et à la phase test avant de trouver une solution pérenne mais c’est un bon début.

Il est vrai que certaines plages de la Guadeloupe sont touchées par les Sargasses, mais c’est loin de concerner la majorité de l’île et vous trouverez toujours de jolies plages paradisiaques préservées à l’eau turquoise. Tenez-vous informés et venez sur l’île aux Belles Eaux qui reste quoi qu’il arrive un bijou à visiter. Alors n’attendez plus, louez une voiture et partez les découvrir !