Mon âge26 /+

TOP 10 : Randonnées en Guadeloupe

La Guadeloupe est une destination aux 1001 activités à faire. Elle est entre autres parfaite pour les amoureux de randonnée. Que vous soyez un randonneur débutant ou confirmé, vous trouverez votre bonheur sur l’île Papillon. Sommets à gravir, cascades à dénicher, littoraux à suivre… Bref, tout le monde sera content. Ici, les sentiers s'appellent des “Traces”, nom donné par les Amérindiens qui les utilisaient pour se déplacer sur l’île. Prêt à marcher dans les pas des premiers habitants de Guadeloupe ? Suivez-nous.

  1. La Soufrière
  2. Littoral de Deshaies
  3. Trace des Crêtes
  4. L'épave de l'Avion DC3
  5. La Pointe des Châteaux
  6. La Pointe de la Grande Vigie
  7. La Mangrove de Port-Louis : Casse Moustache
  8. Le Sommet du Chameau aux Saintes
  9. Sentier Murat - Marie-Galante
  10. Sentier du Grand Nord - La Désirade

1. La Soufrière

ascension-soufriere-randonnee-guadeloupe

Commençons par le commencement. La Soufrière est le volcan grâce à qui Basse-Terre existe aujourd’hui. L’ascension de la “Vieille Dame” est sans doute l’un des plus beaux circuits de la Guadeloupe. Partez pour une expérience unique au cœur du Parc National de Guadeloupe.

Au départ du Parking des Bains Jaunes, le sentier du Pas du Roy vous fait arriver à l’ancien parking de la Savane à Mulet. De là, le Chemin des Dames vous mène au sommet de la Découverte à 1467 mètres. Ici, vous êtes sur le point culminant de la Guadeloupe et des Petites Antilles. Profitez de la vue à 360° sur les massifs montagneux de l’île, Basse-Terre, le Petit Cul-de-Sac Marin, et la mer des Caraïbes. 

Pour le retour, empruntez le Sentier du Col de l’Echelle qui vous fait contourner le volcan par l’Ouest avant de retourner à la Savane à Mulets. Au retour, détendez vos muscles dans les Bains Jaunes, cette source d’eau chauffée par le volcan proche du parking. 

Au cours de votre expédition, découvrez une végétation luxuriante composée de Broméliacées, de lycopodes ou encore d’orchidées. La faune y est également remarquable, abritant des espèces endémiques comme la Mygale ou encore la grenouille L'hylode de Pinchon.

▷ Notre conseil : Prévoyez de partir tôt le matin (vers 5h30 du matin) pour commencer l’ascension de la Soufrière. Vous aurez moins chaud et plus de chance d’avoir un ciel dégagé au sommet.

2. Littoral de Deshaies

littoral-deshaies-randonne-guadeloupe

Toute la côte ouest de la Guadeloupe vous émerveillera par sa beauté sauvage. Quelques sentiers existent, mais celui qui longe les plages de Deshaies est, en tout objectivité, l’un des plus beaux.

La marche commence par l’ascension plutôt sportive du Gros Morne à côté du cimetière de Deshaies. Une fois en haut, profitez de la jolie vue sur la plage de Grande Anse que vous allez ensuite traverser. Au niveau du parking de la plage, suivez le sentier balisé qui vous fait arriver à Pointe Le Breton. Un chemin vous fera ensuite passer par l’Anse Rifflet pour arriver enfin sur la plage de La Perle et profiter d’un bon bain bien mérité.

Pendant toute la marche, ouvrez vos yeux et cherchez le Pic de la Guadeloupe, cet oiseau endémique de l’île au long bec fin. Côté flore, vous verrez aussi de nombreux Gommiers rouges et des Mahogany petites feuilles, un arbre typique des forêts sèches.

▷ Notre conseil : Si vous avez loué 2 voitures, le mieux est d’en laisser une à la Perle pour ne pas avoir à faire le retour à pieds.

3. Trace des Crêtes

On reste en Basse-Terre pour une randonnée plus difficile mais pas moins magnifique : La Trace des Crêtes. Celle-ci est destinée aux plus sportifs : la Trace fait 12km et nécessite environ 7 heures de marche. Le point de départ se trouve sur la route de la Traversée, non loin du col des Mamelles. Le sentier est ensuite très bien balisé et vous fait arriver jusqu’au Piton de Bouillante avant de vous faire redescendre vers Vieux Habitants. Le dénivelé est de 1200m. On vous laisse imaginer les nombreux jolis points de vue que vous offre la randonnée.

▷ Notre conseil : prenez des chaussures fermées qui ne craignent rien : vous allez déambuler dans de nombreux endroits boueux.

De retour sur la route de la Traversée, profitez-en pour faire un saut dans la jolie Cascade aux Ecrevisses.

4. L’épave de l’avion DC3

randonnee-epave-avion-dc3-guadeloupe

Petit point Histoire : Le 9 novembre 1971, une avion devait rejoindre la Dominique depuis Trinidad. La nuit étant tombée, il n’a pu se poser, l’aéroport de Melville Hall n’ayant pas de balisage de nuit. Il a donc dû se rabattre sur l’aéroport de Pointe-à-Pitre au Raizet mais n’y est jamais arrivé et s’est crashé sur le massif de la Soufrière. Aujourd’hui l’épave est toujours sur les lieux, et une randonnée plutôt sportive vous y mène dont certains tronçons ne sont pas balisés. Etudiez le chemin avant de partir !

Depuis le parking des Bains Jaunes, le début de la randonnée est le même que pour la Soufrière : Chemin du Pas du Roy et Chemin des Dames. Il faut ensuite prendre la direction de Carmichael, bien indiqué sur le sentier jusqu’au sommet de la crête pendant environ 45 minutes. Vous verrez sur votre droite un chemin boueux qu’il faut emprunter sur 500 mètres avant de tourner à gauche sur un tout petit sentier très sommaire encombré de branches, rocailles et de boue. ça fait partie du charme et du challenge de la marche. Au bout du chemin : l’épave de l’avion. Vous serez satisfait de tous vos efforts sans aucun doute ! 

▷ Notre conseil : pour ne pas avoir à revenir sur vos pas, vous pouvez laisser une autre voiture à Matouba. Comptez environ 3 heures de marche pour atteindre l’avion et au moins autant pour le retour. 

Attention il ne s’agit pas d’une randonnée officielle, bien que selon nous elle fasse partie des meilleures activités de Guadeloupe. De plus la fin du sentier est très boueuse, regardez la météo avant de partir et celle de la veille car cela peut devenir dangereux.

5. La Pointe des Châteaux

pointe-des-chateaux-randonnee-guadeloupe

Credit : Un sentier pour deux

Cette fois-ci, direction Grande-Terre, et plus exactement le Sud-Est de l’île, après Saint François. La majestueuse Pointe des Châteaux fait toujours le même effet “Wow”. En haut de la pointe du Colibris, une croix majestueuse vous attire. Montez-y et profitez du panorama sur la Désirade, Marie-Galante, Les Saintes, et le littoral de Grande-Terre.

De là haut, deux options s’offrent à vous :

  • Depuis la croix, longez le littoral sur le Sud en suivant un balisage. Une jolie randonnée vous ramène sur le parking en 2h.
  • Revenez sur vos pas et une trace vous fait longer les différentes plages jusqu’à la Pointe à Cabrit vers le Nord. Comptez 4h pour faire l’aller-retour, 2h si vous laissez une voiture à l’arrivée pour ne pas avoir à faire demi-tour.

▷ Notre conseil : Atteignez la croix pour le lever du soleil. Si vous partez du Gosier, estimez un départ vers 4h30. Oui c’est tôt, mais ça vaut le coup, vous dormirez après. Autre avantage de partir tôt ? Vous souffrirez moins de la chaleur. Le soleil cogne et il n’y a aucune zone ombragée à la Pointe des Châteaux. Après la randonnée, arrêtez-vous à la Plage de la Douche à 5 minutes de là pour une douche salée. On ne vous en dira pas plus ici… Place à la surprise.

6. La Pointe de la Grande Vigie

pointe-grande-vigie-randonnee-guadeloupe

Toujours sur Grande-Terre, une autre pointe à l’opposé de la Pointe des Châteaux. Ici vous êtes en Bretagne… à quelques détails près. Les grandes falaises de 80 mètres de haut vous feront penser aux décors du Finistère, des côtes d’Armor ou encore de Normandie. Mais vous êtes bien en Guadeloupe. Les 35°C vous le rappelleront. 

Depuis le parking, la marche est très facile et ne dure que 10 minutes pour atteindre le bout du sentier de la Pointe de la Grande Vigie. De là bas vous aurez une vue imprenable sur les falaises de Grande-Terre, sur les îles de Montserrat et d’Antigua (au Nord) et sur la Désirade au Sud.  

▷ Notre conseil : Après avoir pris toutes vos photos, remontez dans votre voiture de location et allez vers la Porte d’Enfer. De là commence le Sentier des Douaniers qui vous mène jusqu’au Trou du Souffleur 8 km de vues à couper le souffle.

7. La Mangrove de Port Louis : Casse Moustache

Cette randonnée au départ de la plage du Souffleur de Saint Louis est une marche accessible à tous dans la mangrove et sur un sentier en partie aménagé. Cette zone très humide abrite une faune et une flore toutes deux fascinantes. De nombreux oiseaux, crustacés et poissons vivent au milieu des marais, étangs et de la mangrove composée de palétuviers rouges. 

Après la mangrove, la végétation change radicalement avec des acacias et campêches. Après le lieu dit “Casse-moustache” vous arriverez dans un grand marais où vous pourrez observer des aigrettes, crabiers et autres oiseaux migrateurs. Au bout de la randonnée, vous verrez une Tour d’Observation. Montez-y et vous pourrez voir les marais, le Grand Cul de Sac Marin, la Basse-Terre Montserrat et Antigua. Le retour se fait en longeant la plage : profitez-en pour déjeuner sous un carbet et vous rafraîchir dans un bon bain de mer

▷ Notre conseil : Vous allez marcher dans des marais, mieux vaut faire cette randonnée en saison sèche, soit de novembre à mai.

8. Le Sommet du Chameau - Les Saintes

sommet-chameau-saintes-randonnee-guadeloupe

La Guadeloupe ne se limite pas à l’île Papillon. Les Saintes font partie de l’archipel et une randonnée dénote : celle qui vous mène au sommet du Chameau, le point culminant de Terre-De-Haut. L’ascension des 300 mètres est facile d’autant plus qu’une grande partie peut se faire en voiturette électrique ou en scooter pour les moins sportifs.

Le sentier est bétonné et balisé, rien de difficile à ce niveau là mais sur certains tronçons, les côtes peuvent-être raides. En haut, vous verrez une ancienne Tour de Guet et aurez un panorama incroyable sur les Saintes avec vue sur Basse-Terre mais surtout, sur la troisième plus belle baie du monde, et ça, ça n’a pas de prix.

▷ Notre conseil : Une fois la randonnée terminée, faites un tour à la jolie plage de Pain de Sucre, une des plus belles plages de Guadeloupe.

9.  Sentier Murat - Marie-Galante

Toujours sur les îles dépendantes, direction Marie-Galante. Ses plages sont extraordinaires, le calme y est maître-mot et les sentiers de randonnée, au nombre de 9 (mais 8 encore faisable aujourd’hui) sont tous incroyables. Nous avons un coup de coeur particulier pour le Sentier Murat à Grand-Bourg qui commence près de L’habitation Murat, ancienne habitation sucrière, aujourd’hui Ecomusée de l’île. 

Pendant la randonnée vous serez ébloui par la ravine de la Coulée Oubliée où la végétation reprend ses droits dans un lieu qui paraît hostile à leur développement. Enfin, arrêtez-vous à Mare au Punch et essayez de trouver le lézard endémique de “la Grande Galette” :  l’Anolis ferreus.

▷ Notre conseil : La randonnée c’est bien, mais ne quittez pas l’île sans avoir testé ses plages. Nous pensons bien sûr à l’Anse Canot à Saint Louis.

10. Sentier du Grand Nord - La Désirade

Dernière île dépendante, dernière randonnée de notre Top 10 : le sentier du Grand Nord qui vous fait découvrir la façade la plus sauvage de La Désirade

La marche commence par une montée plutôt difficile, le sentier du Calvaire qui vous emmène à la chapelle Notre Dame du Calvaire. Arrêtez-vous quelques minutes pour souffler et surtout profiter de la superbe vue. A partir de là, le sentier est bien indiqué. En cas de forte mer, n’empruntez pas ce sentier, vous allez longer une plage de galets qui peut être dangereuse s’il y a de la houle.

Pendant cette marche d’environ 2 heures, vous serez certainement accompagnés de quelques iguanes et cabrits.

 

Pour chacune des randonnées, et principalement pour celles de Basse-Terre, consultez la météo avant de partir pour ne pas vous laisser prendre par la boue ou les crues des rivières. Quoi qu’il en soit, assurez-vous d’avoir le matériel de randonnée nécessaire à savoir principalement : de bonnes chaussures, une bouteille d’eau, de la crème solaire, un maillot de bain si vous allez randonner dans le coin d’une cascade.