Mon âge26 /+

Volcan La Soufrière en Guadeloupe : Ascension & Randonnée

la-soufriere-volcan-guadeloupe-vue

Dans les Antilles, la Guadeloupe cache un magnifique trésor à découvrir absolument : le volcan de la Soufrière. 
Surnommée « la Vieille Dame », cette vénérable montagne se niche dans le Parc National de Guadeloupe sur la commune de Saint-Claude, au sud de Basse-Terre. Equipez-vous de bonnes chaussures, d’un coupe-vent étanche, d’une bouteille d’eau et d’un maillot de bain, et empruntez les sentiers sinueux et humides de cette magnifique randonnée… 

l’Ascension de la Soufrière

Le Parcours de la Randonnée

A 5 km de Saint-Claude, le sentier pavé de la Trace de Pas-du-Roy commence près des Bains Jaunes, ce bassin d’eau tiède alimenté par les sources thermales du volcan où l’on peut se baigner (encore plus agréable après l'ascension).

Après environ 30 minutes de marche, vous arriverez à l’ancien parking de la Savane à Mulets. Si le temps est dégagé, profitez d’un joli point de vue sur la vallée et les îles environnantes. 

C’est ici que vous pourrez commencer votre ascension du Dôme de la Soufrière en empruntant le “Chemin des Dames” qui mène au sommet en 1h15. Pour le retour, vous pouvez emprunter le Col de l’Echelle. 

lever-soleil-sommet-soufriere-volcan-guadeloupe

Credit : Oceane Photos 971

Le Chemin des Dames

Le sentier du Chemin des Dames vous mène au sommet en 1h15 depuis l’ancien parking de la Savane à Mulets. Les 50 derniers mètres sont les plus difficiles à gravir à cause de l’humidité mais des escaliers en bois, bien que sommaires, vous aident beaucoup. Prêtez attention à 2 endroits :

  • L’éboulement Faujas Suite à l'éruption de 1798. Vous y verrez des ananas montagne, des Fougères arborescentes et de nombreuses Sphaignes multicolores.
  • la Grande Faille vers la fin de l’ascension. Les mousses qui poussent sur les paroi rocheuses absorbent tout bruit et nous donnent un sentiment de sérénité et une atmosphère très calme au sommet de cette montagne.

Des panneaux ont de toute façon été installés pour vous expliquer les lieux.

Bien entendu, sur le sentier n’oubliez pas de vous arrêter et regarder derrière vous les points de vue sur la mer des Caraïbes et la vallée. 

Après avoir passé des formations rocheuses, telles que la Porte de l’Enfer, on arrive au Sommet de la Découverte, point culminant de ce circuit.

Le Col de l’Echelle

Redescendre la Soufrière par le Col de l’Echelle vous prendra un peu plus de temps mais ça vaut le coup. Sur le sentier, arrêtez-vous sur la fameuse “Roche Fendue”. Un énorme rocher qui est tombé là, et n’a jamais bougé depuis l’éruption de 1976. Prenez votre temps pour admirer les quelques fleurs qui se trouvent sur votre passage comme des fougères et des lycopodes. Une fois le col de l’Echelle passé, vous aurez une superbe vue sur l’Océan et sur la Ville de Basse-Terre.

Au retour, vous pourrez vous délasser dans l’eau des bains jaunes, à plus de 30°. Les plus téméraires pourront enchaîner sur une randonnée jusqu’aux chutes du Carbet, mais attention la marche est longue ! ;-) 

bains-jaunes-volcan-soufriere-guadeloupe

Les Bains Jaunes – Credit : Samuel Romey

Le Sommet

Le sommet du Volcan de la Soufrière n’a plus rien à voir avec les plages paradisiaques ou les forêts tropicales que vous connaissez déjà de la Guadeloupe. Au fur et à mesure de votre ascension, le paysage devient mystérieux en mixant végétation luxuriante et pitons rocheux. Au sommet, l’aspect chaotique du volcan s’entoure de vapeurs sulfureuses qui jaillissent des brèches, de brumes et de pitons rocheux, faisant de ce décor un paysage quasi lunaire et presque irréel où l’odeur de souffre est très forte.

Rejoignez les points culminants du sommet comme la Découverte et le Piton Dolomieux. A vos pieds, vous pourrez ressentir la puissance de la soufrière ! Si vous arrivez au sommet sous un temps dégagé, vous aurez la chance de profiter d’une vue panoramique à 360° sur les Antilles... On se croirait au-dessus du ciel. Laissez-vous emporter par ce beau spectacle !

arrivee-sommet-soufriere-volcan-guadeloupe

 

Durée & Niveau de la randonnée

Comptez 2 à 4h de marche pour faire l’aller-retour, (pauses comprises). La randonnée pour grimper les 500m de dénivelé n’est pas insurmontable mais certaines parties sont toutefois escarpées et raides. Par ailleurs, quand le temps est couvert et brumeux le sol peut aussi être glissant. 

Il n’y a pas besoin de beaucoup de matériel de randonnée mais prévoyez quand même de bonnes chaussures de marche. N’oubliez pas non plus la crème solaire, mais aussi des vêtements de pluie et coupe-vent pour l’arrivée au sommet, au cas où.

Informations pratiques

À quelle heure démarrer l’Ascension ?

Nous vous conseillons de partir tôt le matin (aux alentours de 6h) pour ne pas avoir trop chaud pendant l’ascension. Certains randonneurs plus aguerris aiment partir avant le lever du jour et monter le volcan à la simple lumière de leur lampe torche pour essayer de voir le lever de soleil depuis le sommet.

Se rendre à la Soufrière en voiture

Située à quelques kilomètres de la ville de Saint-Claude, la Soufrière est accessible en voiture. Pour vous rendre au point de départ de l’ascension, il vous suffit de rentrer “Bains Jaunes, route de la Soufrière, Saint Claude” dans votre GPS.

Les routes nationales 1 ou 2 depuis Pointe-à-Pitre vous font passer par le côté Est ou Ouest de la région jusqu’à la ville de Basse-Terre. Ensuite, il vous faudra environ 30 minutes en voiture pour atteindre le petit parking gratuit des Bains jaunes là où débutent les sentiers de randonnée. Le parking n’est pas très grand, beaucoup de voitures se garent sur le côté de la rue. 

Vous pouvez aussi y accéder en traversant le Parc National de la Guadeloupe, par la route de la traversée (D23).

Concernant le type de véhicule nécessaire pour vous y rendre, un véhicule surélevé sera toujours plus approprié qu’une citadine, mais un SUV ou un 4X4 n’est pas indispensable. En revanche, privilégiez une voiture de location diesel avec un moteur puissant, vous en aurez besoin!

la-soufriere-volcan-guadeloupe

Le plus haut sommet de la Guadeloupe et des petites Antilles

Géographie & Spécificités du Volcan

Situé au sud-ouest de la Guadeloupe, sur la commune de Saint-Claude, le sommet de la Soufrière culmine à 1.467 mètres d’altitude, dominant ainsi la ville de Basse-Terre. Étant l’un des sommets les plus hauts des petites Antilles, il offre un point de vue à 360° sur les massifs montagneux vers le nord de la Basse-Terre et les îles environnantes : Les Saintes, Marie-Galante et la Dominique. Si vous avez une météo très clémente, vous apercevrez peut-être la Pointe-des-Châteaux à l’extremité sud-est de Grande-Terre.

Par cette spécificité, la Soufrière est l’un des sites touristiques les plus visités des Antilles avec près de 300 000 visiteurs annuels. Rassurez-vous ce volcan est très surveillé par des capteurs fixés sur son dôme, il n’est donc pas dangereux d’effectuer son ascension en suivant les sentiers balisés, seul ou avec un guide.

la-soufriere-volcan-guadeloupe-vue-bas

L’Histoire du Volcan

La Soufrière, volcan péléen mythique de la Guadeloupe, est encore actif aujourd’hui et fait partie d’un ensemble de 5 volcans : 

  • La Citerne
  • La Madeleine
  • L’Échelle
  • Le Carmichaël
  • Le Nez Cassé

Il dégage en continue des fumerolles qui jaillissent de ses failles, des vapeurs de soufre et d’acide. Sa dernière éruption date de 1976 et ne fit aucune victime. Crachant cendres et gaz au nez des habitants de plusieurs villes de Basse-Terre, plus de 73 000 personnes ont dû quitter leurs maisons pour se réfugier sur Grande-Terre, au nord de la Guadeloupe.

fumeroles-soufriere-volcan-guadeloupe

Quelques années plus tard, le 21 novembre 2004 « le séisme des Saintes » a entraîné un éboulement de terrain et entravé l’accès direct en voiture au parking de la Savane à Mulets situé à 1.140 mètres d’altitude. Depuis, le départ se réalise à partir des « Bains Jaunes », 200 mètres plus bas. Aujourd’hui, rien de notoire à signaler : le volcan continue à montrer qu’il existe en laissant échapper des fumerolles acides mais aucun risque et il est sous haute surveillance.

La Faune et la Flore de la Soufrière

La nature évolue tout au long de l’ascension du volcan. Au début de la marche, vous serez plongé dans la forêt tropicale très dense, comme vous l’avez peut-être déjà vue au cours d’autres randonnées en Guadeloupe, notamment dans le Parc National du département. Pour avoir un aperçu de la richesse de la nature aux Antilles, vous trouverez la plupart des espèces au Jardin Botanique de Deshaies, au Nord-Ouest de Basse-Terre.

Un peu plus haut, le paysage change déjà. Il ressemble plus à des maquis avec une végétation qui reste très riche avec des fougères arborescentes, des ananas montagne, des siguines blanches et des sphaignes multicolores. 

Plus vous montez, plus la végétation se fait rare, les conditions étant plus difficiles pour la nature : froid, brouillard, pluie et émanations de soufre.

En arrivant vers le sommet, le paysage se modifie encore, offrant une version contrastée de la végétation... La nature luxuriante est remplacée par des mousses mêlées aux lichens colorés qui s’accrochent aux rochers. 

faune-flore-volcan-soufriere

Credit : Barthélémy Giraud

Gravir la Soufrière fait partie des meilleures activités à faire en Guadeloupe pendant votre séjour. Vous aimerez aussi les autres randonnées offertes par l’île et les nombreuses cascades de Basse-Terre. Il y a 1000 choses à faire en Guadeloupe, vous avez de quoi vous occuper, c’est certain.

Petit rappel pour les plongeurs. Si vous avez plongé en bouteilles dans la Réserve Cousteau (si non, allez-y !) attendez quelques heures, idéalement entre 12 et 24h pour gravir le volcan. Plongée et altitude ne font pas bon ménage. Demandez conseil à votre guide de plongée, il saura vous répondre, pas de panique :-).

Sur le retour, après une bonne marche, rien de tel que s’arrêter dans une distillerie pour reprendre quelques forces. Celle de Bologne se trouve à la sortie de Saint-Claude. Après une bonne dégustation (avec modération) allez admirer le coucher de soleil depuis la plage de Malendure.