Mon âge26 /+

Réserve Cousteau - Guadeloupe

Quand on va en Guadeloupe, interdiction de ne pas aller voir la Réserve Cousteau  ! Située face à la plage de Malendure à Bouillante, côté ouest de Basse-Terre, cette réserve marine s’étale sur environ 1 000 hectares de fonds sous-marins d’une beauté exceptionnelle : coraux multicolores, poissons étonnants et secrets exceptionnels. Ce site est l’un des plus beaux en Guadeloupe. Alors, n’hésitez plus ! Suivez-nous dans le monde extraordinaire de la Réserve Cousteau.

reserve-cousteau-malendure-guadeloupe-corail-tube

Credit : Pierre Alison

La Réserve Cousteau, le Paradis des Plongeurs

On vous l’a déjà dit, Malendure fait partie des étapes obligatoires de tout séjour en Guadeloupe. Pourquoi ? Tout d’abord parce qu’elle intrigue avec son sable noir dû à sa proximité avec la Soufrière, Mais aussi (et surtout) parce qu’elle abrite la Réserve Cousteau, l’un des endroits de plongée les plus célèbres de la mer des Caraïbes. Avec pas moins de 7 spots à découvrir, les îlets Pigeon qui font face à la Plage de Malendure attirent toujours énormément les amateurs de fonds marins. Vous le verrez au nombre de clubs de plongée qui bordent la plage. Tout est réuni pour que, du baptême de plongée au plongeur expérimenté en passant par le simple snorkelling, votre expérience se déroule à merveille. Alors si les mots détendeur, stabilisateur et octopus vous parlent, direction la Réserve Cousteau et ses merveilleux spots de plongée.

La faune et la flore de la Réserve

Que ce soit en bouteille ou en randonnées palmes, masque et tuba, vous allez découvrir une faune et une flore sous-marine exceptionnelle. En effet, dès les premiers mètres, poissons multicolores et récifs coralliens sont présents ! 

Le nombre d’espèces de poissons ne se compte plus ! Il y a (entre autres) : poissons perroquets, balistes royaux, anges français, poissons lions.. Vous allez vous émerveiller devant des dizaines de petits poissons bleus fluorescents qui partent se cacher dans des éponges vertes en tube. Vous allez être amusés par un poisson-coffre qui se gonfle d’eau et se faufile dans les récifs. Regardez bien tout autour de vous, vous aurez de grandes chances de voir une tortue imbriquée qui se déplace paisiblement tandis qu’une autre remonte à la surface. Si vous n’en voyez pas, allez prendre votre revanche à Petite-Terre. Et si vous avez de la chance, vous entendrez le chant si étonnant d’une baleine à bosse durant sa parade nuptiale… Bref, vous l’aurez compris, il faut regarder tout autour de vous, tout le temps, et vous ne serez jamais déçu du spectacle. La nature est si bien faite !

snorkeling-tortues-plongee-reserve-cousteau

Credit : Eva Vgn

Les meilleurs spots de plongée dans la Réserve Cousteau ?

La plongée est une activité nautique particulièrement appreciée en Guadeloupe et surtout dans la Réserve Cousteau. Il existe 7 sites de plongée autour des ilets Pigeon. On vous détaille nos 3 préférés. Sachez que la plongée est très réglementée dans la Réserve Cousteau et les clubs sont bien organisés. Le nombre de bouées est limité, et il est interdit d’avoir plus d'un bateau par site de plongée en même temps pour ne pas perturber la faune.

La Piscine

La piscine est l’un des principaux spots de plongée en Guadeloupe. Vous allez évoluer dans une eau chaude et limpide au dessus d’un sable corallien lumineux… Une véritable piscine naturelle ! Le récif corallien est extrêmement riche. Les tombants sont couverts de multiples coraux dont le corail fil de fer. Dans le corail noir éventail, de gros poissons lions côtoient des hippocampes multicolores sous la surveillance des pagres dents-de-chien. Curieux, quelques thazards Francs à la silhouette longiligne et des anges Français, aux écailles jaunes parsemées sur leurs flancs, viendront jouer avec vous. Laissez-vous porter par vos hôtes…

Jardin de Corail

jardin-corail-reserve-cousteau-malendure

Credit : Pierre-Yves Sarazin

Le Jardin de Corail est un massif de corail immergé à 3 mètres de profondeur. Vous y verrez de nombreuses espèces de coraux : coraux gorgones corail cerveau, corne de cerf, corne d’élan, etc. Le long du tombant, vous pourrez rencontrer des bancs de platax, de grands poissons tropicaux à la forme aplatie tandis que des carangues chassent en groupe. Au loin, des champs de gorgones plumes protègent des poissons papillon aux flancs argentés et aux nageoires jaune vif. 12 mètres plus bas, la statue du Commandant Cousteau vous reçoit dans ce monde enchanté.

L'Aquarium

Dans la réserve Cousteau, impossible de résister à la tentation de plonger dans cette eau chaude et turquoise. Encore moins sur le spot de l’aquarium qui porte merveilleusement bien son nom. Le long d’une bande de sable, un tombant dégringole jusqu’à 50 mètres. Au fur et à mesure de la descente, laissez-vous happer par « le monde du silence ». Des poissons tropicaux peu timides viennent vous voir pour vous montrer leurs belles couleurs et certains, plus farouches, vont vite aller se cacher dans les coraux et les éponges. Sous le récif, d’énormes langoustes Royales et des crabes araignées font leur farandole. A la bouée Anticyclonique, il y a le départ d’un plateau corallien multicolore où s’étalent de multiples éponges balles, cordes et tubulaires… Il est possible que vous ne vouliez pas en ressortir. ;-)

plongee-snorkeling-reserve-cousteau-malendure

Credit : Eva Vgn

Un hommage au commandant Cousteau

Inutile de vous présenter le Grand commandant Cousteau ! Petit rappel : le Pacha reconnaissable par son bonnet rouge débute sa carrière comme officier de la Marine Nationale en 1930. En 1937, il se passionne pour le monde sous-marin et perfectionne avec son acolyte Émile Gagnan, le principe du scaphandre autonome et du détendeur. Il commence ensuite ses explorations océanographique et voue sa carrière et sa vie à la défense et la protection du monde sous-marin. De nombreux documentaires sont réalisés pour sensibiliser le commun des mortels sur le sujet. 

Jacques Yves Cousteau arrive en Guadeloupe dans les années 50 à bord de son célèbre bateau la « Calypso ». Il est tout de suite émerveillé par la richesse et la beauté des fonds marins qui entourent les îlets Pigeon, et on le comprend. Il y a d’ailleurs tourné quelques scènes de son film “Le Monde du Silence” en 1955. C’est alors qu’il décide de créer une réserve naturelle sous-marine qui porte aujourd’hui son nom. Son buste en bronze repose sur le sable du site de plongée sous marine et de snorkelling “Jardin de Corail”, à 12 mètres de profondeur au beau milieu de la réserve. Il a été réalisé par le sculpteur Albert Fage et coulé en 2004 en hommage au Pacha. Ce n’est qu’en 2010 que la gestion et la protection de cet espace fut pris en charge par le Parc National de Guadeloupe.

Préparer sa venue à la Réserve Cousteau

Comment se rendre à la Réserve Cousteau ?

plage-malendure-reserve-cousteau-guadeloupe

Pour se rendre en voiture à la réserve Cousteau, plusieurs itinéraires sont possibles. Si vous avez loué votre voiture à l’aéroport de Pointe-à-Pitre, vous aurez 45 km à effectuer en prenant la route de la traversée qui fait 17 km. Cette belle route traverse Basse-Terre de part en part et est assez unique : une végétation luxuriante, une rivière, des cascades... Dépaysement assuré ! D’ailleurs, à l’aller ou au retour, profitez-en pour vous arrêter à la Cascade aux Écrevisses qui borde la route ou au Parc des Mamelles.

En une petite heure de voiture, vous arriverez à Malendure. Vous ne pouvez pas la louper, elle longe la plage et est bordée de restaurants et clubs de plongée. De toute façon,, plusieurs panneaux vous indiqueront et votre GPS connaît aussi parfaitement la route. Voilà, vous êtes arrivés, Il ne reste plus qu’à vous garer. Il est conseillé d’arriver le plus tôt possible pour être sûr de trouver une place. Attention, le stationnement est payant !

Les clubs de Plongée

Pour aller plonger à Bouillante et plus particulièrement à la Réserve Cousteau, il faut réserver votre horaire et votre club suffisamment en avance. Le choix est vaste, voici certains clubs que nous pouvons vous recommander et avec qui plonger en toute confiance. Ils sont tous le long de la plage. Vous les trouverez sans problème avec Google Maps et Waze. 

  • Les Heures Saines : +590 590 98 86 63
  • PPK Plongée : +590 590 98 82 43
  • Archipel Plongée : +590 590 98 93 93
  • CIP Guadeloupe : +590 590 98 81 72

Tous vous proposent des baptêmes et passages de certifications de plongée ainsi que de simples excursions si vous êtes titulaire des niveaux que ce soit PADI ou FFESSM. Vous irez plonger dans la réserve sur les spots indiqués plus haut mais aussi sur des épaves qui se trouvent tout près de la Réserve :

  • Le Franjack : Une épave de 50m coulé en 1996 à 24 mètres de fond
  • Le Gustavia : Un Caboteur de 48m coulé en 1991 à 40 mètres de profondeur
  • L’Augustin Fresnel : Un Bateau de 57m de long coulé en 2003 à 28 mètres de fond. Il est aujourd’hui à 33 mètres, poussé par le cyclone Omar en 2008.

Certains de ces clubs, notamment les Heures Saines, proposent aussi des excursions aux Saintes pour aller plonger sur le fameux Sec Paté, un spot très réputé en Guadeloupe.

Déjeuner à Malendure

Plusieurs choix s’offrent à vous. Si vous voulez manger sur le pouce aux abords de la plage, de nombreux petits lolos (restaurants locaux) vous proposent des sandwichs, bokits et autres Agoulous. Il existe aussi d’autres petits restaurants qui préparent des plats à base de poissons frais comme l’excellent poisson lion accompagné de ses frites de patate douce et en dessert, l’inévitable flan coco. C’est notamment le cas du restaurant Le Rocher de Malendure où vous pouvez manger des produits plus frais que frais avec une vue imprenable sur la Mer des Caraïbes.

Plonger dans la Réserve Cousteau est inévitable quand vous venez en Guadeloupe. L’avantage c’est que non loin de là, à Deshaies se trouvent les plus belles plages de l’île, comme celle de La Perle ou de Grande Anse ainsi que le joli Jardin Botanique de Deshaies. Les cascades et rivières sont nombreuses dans le coin, allez en voir une ou deux, comme par exemple, le Saut d’Acomat à Pointe-Noire. Bref, des dizaines de choses sont à faire dans le coin.