Mon âge26 /+

TOP 5 - Distilleries en Guadeloupe

Réputée pour ses plages paradisiaques et ses paysages de rêves, la Guadeloupe est aussi très connue pour la culture de la canne à sucre et la fabrication de rhum. Lors de votre voyage sur l’archipel, ne manquez pas la visite aussi culturelle que savoureuse des distilleries de rhum. Allez-y doucement sur la dégustation si vous conduisez. Maintenant que c’est dit, voici les 5 distilleries de Guadeloupe que nous vous avons sélectionné pour vous. 

  1. Distillerie Damoiseau - Le Moule
  2. Distillerie Bologne - Basse-Terre
  3. Domaine de Séverin - Sainte-Rose
  4. Distillerie Longueteau - Capesterre-Belle-Eau
  5. Distillerie Poisson et son Rhum Père Labat - Marie-Galante

1. Distillerie Damoiseau - Le Moule

distillerie-damoiseau-rhumerie-guadeloupe

Credit : nath_fwi

Bien que la majorité des rhumeries de Guadeloupé se trouve en Basse-Terre, La Distillerie Damoiseau est l’unique distillerie de Grande-Terre. Elle se trouve tout à fait à l’Est de l’île, sur la commune du Moule. Elle a été fondée au XIXe siècle et a été relancée par M. Roger Damoiseau Père en 1942. Depuis, elle est restée dans le patrimoine familial.

Cette distillerie est l’une des plus grandes de Guadeloupe. Plus de 40 pays à travers la planète achètent les rhums Damoiseau, gage de qualité et d’authenticité.

Visiter la Rhumerie Damoiseau

La visite est libre et gratuite. Quelques panneaux explicatifs jonchent le parcours de la visite et vous aident à comprendre le processus de fabrication du rhum. Vous allez passer devant l’ancien moulin à vent de la distillerie qui date du XVIIIème siècle et qui, bien sûr, n’est plus fonctionnel. La fin de la visite se fait dans la boutique de souvenirs où vous pouvez acheter les fameux rhums blancs ou vieux de Damoiseau. Bien entendu, vous serez attendu dans la cabane à rhum pour déguster les produits de la maison Damoiseau. Rien de mieux pour vous convaincre d’acheter quelques bouteilles.

Après la visite de la Distillerie, dirigez-vous vers le nord pour découvrir la Pointe de la Grande Vigie, ou au Sud pour voir la belle Pointe des Châteaux. Vous êtes pile entre les deux. A vous de choisir. Si vous aimez les vieilles pierres, allez vers Anse-Bertrand y voir son moulin coiffé d’un figuier. Il est reconnaissable entre 1000

2. Distillerie Bologne - Basse-Terre

La plantation Bologne se trouve au pied de la Soufrière, sur la commune de Basse-Terre. Elle existe depuis le 17ème siècle mais n’a pas toujours produit que du rhum. Ce n’est qu’à partir du XIXème siècle que seule la canne à sucre y est cultivée. La distillerie est en activité depuis 1887, ce qui fait d’elle la plus ancienne distillerie de l’archipel guadeloupéen. 

Les rhums produits par Bologne sont uniques : la Distillerie est la seule à transformer de la canne noire, spécifique de sa culture sur une terre volcanique.

distillerie-bologne-rhumerie-guadeloupe

Credit : Wikimedia

Visiter la Rhumerie Bologne

Lors de la visite, vous découvrirez et comprendrez des siècles de tradition tout en découvrant les vestiges historiques :

  • La maison principale
  • L’ancien aqueduc datant de 1785
  • Le moulin de canne à sucre
  • La roue hydraulique

Oui, vous pouvez aussi déguster les rhums Bologne ! Pour cela, direction la boutique de souvenirs.

Notre conseil : Avant la visite, tôt le matin, montez gravir le volcan de La Soufrière, une des Meilleures Randonnées de Guadeloupe. Vous aurez largement le temps de faire la visite après, le rhum n’en sera que meilleur.

3. Domaine de Séverin - Sainte-Rose

Direction Sainte-Rose et le beau domaine de Séverin. Au départ, soit au début des années 1800, le Domaine de Séverin produisait des pains de sucre qu’il envoyait en métropole. Le domaine a ensuite servi de conserverie d’ananas. C’est seulement en 1928 que Henry M. en a fait une distillerie. Depuis 2014, elle est tenue par José Pirbakas, premier antillais propriétaire d’une distillerie dans la Caraïbe. Aujourd’hui, en plus de produire du Rhum, le domaine de Séverin détient un élevage de ouassou et produit des spécialités locales comme des confitures ou des épices.

domaine-severin-distillerie-rhumerie-guadeloupe

Faire le tour du Domaine de Séverin

Une partie de la visite se fait à pieds, une autre en petit train. A pieds, vous serez invité à visiter la distillerie et à voir sa roue à aubes. A noter que le Domaine de Séverin est la dernière distillerie à en utiliser une. Le petit train, quant à lui, vous fait faire le tour de la propriété. Vous verrez les 16 bassins de ouassous, les champs de canne à sucre, la distillerie, l’Habitation du domaine et les fabriques d’épices. Les terres sont grandes, vous serez ravis de pouvoir être véhiculés. 

La visite ne serait pas complète sans une dégustation, et bien entendu, le domaine de Séverin vous en propose une. Nous voilà rassurés.

Notre conseil : Commencez votre journée au Saut des Trois Cornes, une des plus belles cascades de Guadeloupe. Enchainez avec la visite de la distillerie puis terminez votre journée à La Perle, l’une des plus belles plages de l’archipel pour y admirer le coucher de soleil.

4. Distillerie Longueteau - Capesterre-Belle-Eau

Il était une fois une sucrerie, celle du Marquis de Sainte-Marie qui se voit obligé de la vendre à Henri Longueteau. C’est en 1895 que ce dernier la transforme en distillerie. Au fil des générations, elle se passe de père en fils et aujourd’hui, François Longueteau en est l’heureux propriétaire. Pourquoi elle est unique ? Parce qu’elle est la seule entièrement autonome en cannes à sucre.

distillerie-longueteau-rhumerie-guadeloupe

Credit : Florent Dumas

Visiter la Rhumerie Longueteau

Une visite guidée vous est proposée et dure un peu moins d’une heure. Vous pourrez voir le domaine, la rivière, les jardins, les champs de canne à sucre et bien entendu la distillerie. Tout le procédé de fabrication du rhum vous sera expliqué et la visite se clôture par la traditionnelle dégustation. N’oubliez pas de repartir avec une bouteille de rhum ou de punch sous le bras, un délice ! D’autant plus que si êtes en voiture, il vaut mieux être raisonnable sur la dégustation.

Notre Conseil : commencez la journée par aller voir les Chutes du Carbet qui se trouvent sur la commune de Capesterre-Belle-Eau puis allez visiter la distillerie l’après-midi. Un bon moyen d’optimiser sa journée.

5. Distillerie Poisson et son Rhum Père Labat - Marie-Galante

Située à Grand-Bourg à Marie-Galante, la distillerie Poisson produit le rhum Père-Labat qu’on ne présente plus. Tellement plus que 300 000 litres de rhum d’une qualité inégalée y sont produits chaque année. Il est même considéré comme étant le meilleur de tout l’archipel… Sans vouloir faire de mécontents. La Sucrerie a été fondée en 1860 par la famille Poisson. En 1916, Edouard Rameau rachète les lieux et transforme le domaine en distillerie et nomme son rhum “Père Labat” en hommage au missionnaire français installé sur l’île au XVIIème siècle.

distillerie-poisson-pere-labat-rhumerie-guadeloupe

Credit : Kazamariegalante

Visiter la distillerie Poisson

Découvrez les secrets de la production du Rhum Père Labat. Vous allez faire un bon dans le passé avec cette visite dans un cadre verdoyant, arboré et joliment fleuri. La visite est gratuite et libre. Tout au long du parcours, des panneaux détaillent toutes les étapes de production du rhum et vous expliquent le passé de ce domaine. Une nouvelle boutique qui a été installée en juin 2014 vous permettra de déguster le rhum Père Labat rhum blanc, Père Labat rhum Vieux 59° et Père Labat rhum ambré. Un pur délice.

 

Avec tout ça, vous devriez être incollable sur le rhum et sa fabrication. L’avantage de ces visites est qu’elles ne durent jamais bien longtemps et vous aurez donc tout le loisir de faire toutes les autres activités immanquables que l’archipel vous propose.